​Vue d’en haut : la photographie aérienne

Blog

by Marina Du Toit 23 Views

​Vue d’en haut : la photographie aérienne

La photographie aérienne offre un point de vue radicalement différent de ceux dont on a l’habitude.

On pense aux photos prises depuis un avion, un hélicoptère, une montgolfière, un drone, ou même une fusée par exemple. Se lancer dans la photographie aérienne peut être une expérience enrichissante mais aussi complexe ! Cela dit, en ressortent des clichés uniques offrant un point de vue inhabituel et mémorable. Un mode photographie recommandé, donc, surtout pour les amateurs de paysages grandioses, formes géométriques et camaïeux de couleurs.

Un point de vue différent

Forcément, la perspective, l’échelle et l’angle sont bien différents de ce dont vous avez l’habitude au sol. De nos jours la prise de vue d’en haut est assez courante – voyez simplement la quantité de clichés pris en surélevé sur Instagram, que ce soit pour illustrer des plats, une collection de cosmétiques ou autres. Nous sommes alors plus dans la photo surélevée que la photographie aérienne. On parle de photographie aérienne pour la prise de vue depuis un objet ou appareil volant ou flottant (ballon, montgolfière).

Principalement, on peut compter deux types de photos aériennes : oblique, et verticale. Vous comprendrez assez facilement ce qu’ils sont ! Les photos en oblique sont souvent utilisées pour les rapports de progrès en construction, l’archéologie, la pub, la vente de biens immobiliers ou terres, ou encore simplement pour l’art. Les photos aériennes verticales sont souvent employées pour la cartographie, les études géomatiques ou encore les études scientifiques et l’évaluation des risques d’inondations.

La photographie aérienne à votre portée

Forcément, la photographie aérienne demande un peu plus de préparation que beaucoup d’autres genres ! Puis, vous n’avez pas forcément à disposition un avion ou appareil volant à privatiser. Néanmoins, comme il est toujours intéressant pour le photographe curieux d’explorer les points de vue, des occasions se saisissent :

Au sommet – certes ce n’est pas de la photo aérienne en soit, mais si vous pouvez atteindre une hauteur avec une vue plongeante bien dégagée, vous aurez l’occasion de prendre de belles photos vues d’en haut ! Plus la pente est élevée et raide, meilleur sera votre point de vue ; veillez bien sûr à rester prudents au sommet.

En l’air - Il y a mille autres raisons de se lancer dans une aventure aérienne à mille à l’heure (pour l’adrénaline, les histoires, pour essayer cette Smartbox offerte par un proche, pour marquer une occasion spéciale …), mais l’opportunité de prendre de chouettes photos est l’une d’entre elle. Pour vos vols en ULM, sauts en parachute et autres planages en parapente, oubliez le gros numérique et préférez la GoPro, dont résolution et l’angle sauront offrir de beaux clichés. Monté sur casque ou mieux, sur tige pour un meilleur contrôle, l’appareil vous permettra de capturer de splendides paysages, vus d’en haut – à condition de ne pas avoir trop le vertige.

En balade – Pour ceux que les sensations fortes enchantent un peu moins, une balade en montgolfière est une parfaite occasion de s’initier à la photographie aérienne. C’est lent, tranquille, mais ça en met plein la vue ! Observez votre région comme jamais auparavant, et prenez tout votre temps pour perfectionner votre prise de vue depuis la nacelle. Il existe même des cours de photo aérienne depuis montgolfière.

Bien ancrés au sol – Enfin pour ceux qui ne veulent simplement pas décoller, reste l’option de se procurer un drone. Niveau sensations fortes et hauteur, on a vu mieux, mais le drone peut offrir tout de même d’incroyables scènes aériennes du fait de son angle large et sa capacité à se faufiler où bon vous semble. Un conseil : commencez avec un petit drone minimal pour vous habituer à la prise en main, et ne pas risquer le crash sur un appareil onéreux ! L’avantage une fois que vous maitrisez : la fonction vidéo peut s’avérer assez impressionnante (cherchez « vidéo drone » sur Google pour des exemples).

Commentaires